Ecole libre Waldorf

Institut pour une triarticulation sociale
(version française du site allemand)
Conditions d'utilisation.

Accueil

 

Deutsch EnglishDutchSkandinaviskFrançais ItalianoEspañolPortuguês (Brasileiro)Russisch
Recherche
 Contact   BLOG  Impressum 

Collection: 111 - Qu'est-ce qu'une école libre ?
Sujet : Les conférences ne décident aucune prescription pédagogique.
 
Les références Rudolf Steiner Oeuvres complètes GA310 103-104 (1989) 21/07/1924
Traducteur: FG Editeur: SITE

 

Chez nous vous avez par exemple dans la 5e classe deux classes parallèles, les 5a et 5b. Vous allez dans les deux classes l’une après l'autre. Vous êtes étonnés : de toutes autres choses se passent dans les classes parallèles, en rien quelque chose de pareil de ce qui sera fait dans l’autre classe. Les 5a et 5b sont entièrement laissées à l’individualité du professeur ; chacun peut faire ce qui exprime son individualité, et il le fait aussi. Bien que dans la conférence des professeurs l’accord le plus absolu soit disponible dans le factuel, il n’y a pas de prescription qu’une classe doit avancer justement ainsi que celle parallèle dans l’éduquer et le faire cours. Car ce qui devrait être atteint, devra être atteint des plus différentes manières; il ne s’agit jamais de prescrire quelque chose de manière extérieure. Ainsi vous trouvez que par exemple déjà chez les petits enfants dans la 1ère classe un maître fait cela plus pour introduire l'enfant dans le dessin de peinture : vous venez dans la classe et voyez les enfants faire toutes sortes de mouvements avec les mains qui alors transfèrent dans la prise en main du pinceau ou du crayon. Ou vous arrivez dans l’autre classe et vous voyez là les enfants danser alentour, pour sortir la même chose du mouvement des jambes. Chaque professeur le fait comme il le tient pour adapté à l'individualité des enfants et à la sienne propre. Mais grâce à cela, une véritable vie est dans la classe, et par cela se forme déjà que les enfants se sentent bien intégrés à l’enseignement.