triarticulation

Institut pour une triarticulation sociale
(version française du site allemand)
Conditions d'utilisation.

Accueil

 

Deutsch EnglishDutchSkandinaviskFrançais ItalianoEspañolPortuguês (Brasileiro)Russisch
Recherche
 Contact   BLOG  Impressum 
Collection: 04 - LA VIE ECONOMIQUE ASSOCIATIVE
Sujet: La vie de l'économie gagne par masse, la vie de l'esprit par contre par solitude.
 
Les références Rudolf Steiner Oeuvres complètes GA337a 027-032 (1999) 25/05/1919
Traducteur: FG Editeur: SITE
triarticulation

Institut pour une triarticulation sociale
(version française du site allemand)
Conditions d'utilisation.

Accueil

 

Deutsch EnglishDutchSkandinaviskFrançais ItalianoEspañolPortuguês (Brasileiro)Russisch
Recherche
 Contact   BLOG  Impressum 

Collection: 04 - LA VIE ECONOMIQUE ASSOCIATIVE
Sujet: La vie de l'économie gagne par masse, la vie de l'esprit par contre par solitude.
 
Les références Rudolf Steiner Oeuvres complètes GA337a 027-032 (1999) 25/05/1919
Traducteur: FG Editeur: SITE

De cela je regarde aujourd'hui comme le plus nécessaire qu'absolument nous ne créons pas des lois par lesquelles seront instauré des conseils d'entreprise, mais que nous avons la possibilité de créer des conseils d'entreprise à partir de toutes les formes de la vie économique – ainsi que tout d'abord ils soient là – et de ces conseils d'entreprise laisser se produire une compagnie de conseils d'entreprise qui en premier a alors un vrai sens quand elle forme la médiation entre les branches de productions particulières. Une compagnie de conseils d'entreprise qui est purement là pour de branches uniques, n'a pas beaucoup de signification, mais en premier quand essentiellement entre les branches de production qui se tiennent en interaction, se développera l'activité des conseils d'entreprise, alors ils ont un sens.

C'est pourquoi je dis : le conseil d'entreprise particulière a en fait plus ou moins dans l'entreprise seulement un sens quand il a une signification informative. Ce qui de cette idée de conseil d'entreprise devra être fait dans la vie de l'économie, cela peut en fait seulement faire la compagnie des conseils d'entreprise comme tout, car il ne peut dans le futur résulté seulement une bénédiction pour l'entreprise particulière quand les conseils d'entreprise proviennent de la structure de toute la vie de l'économie. Ainsi, je pense qu'effectivement dans la compagnie des conseils d'entreprise comme un tout repose le centre de gravité, donc dans cela qui sera négocié entre les conseils d'entreprise des fabriques particulières et pas en cela qui se passe seulement dans des entreprises particulières. (…)

Je crois pouvoir dire en rapport à tout cela que l'humain particulier peut produire spirituellement de beaux idéaux : « un est un humain, deux sont malheur (NDT Leit'), sont-ils plusieurs sont des bêtes » - Mais aussitôt que nous venons sur cela qui doit vraiment se réalisé dans l'institution sociale, vaut le principe contraire : « un seul n'est rien, plusieurs sont un p'tit peu quelque chose, et beaucoup sont ceux qui peuvent alors le faire ensemble ».- Parce que quand douze siègent ensemble des différentes orientations de partis politiques avec la bonne volonté, rassemblent leurs expériences particulières comme expériences partielles ainsi ils n'ont pas une somme de douze différentes opinions, mais en ce que ces opinions entrent vraiment en action, apparaît une potentialisation de ces douze impulsions. Donc, une tout immense somme d'expériences économiques se forme simplement par cela que nous socialisons les opinions des humains de cette manière. Cela est ce dont il s'agit.