triarticulation

Institut pour une triarticulation sociale
(version française du site allemand)
Conditions d'utilisation.

Accueil

 

Deutsch EnglishDutchSkandinaviskFrançais ItalianoEspañolPortuguês (Brasileiro)Russisch
Recherche
 Contact   BLOG  Impressum 
Collection: 04 - LA VIE ECONOMIQUE ASSOCIATIVE
Sujet: Le donneur de travail est un parasite quand il n'est pas en même temps directeur du travail.
 
Les références Rudolf Steiner Oeuvres complètes GA331 112-114 (1989) 05/06/1919
Traducteur: FG Editeur: SITE
triarticulation

Institut pour une triarticulation sociale
(version française du site allemand)
Conditions d'utilisation.

Accueil

 

Deutsch EnglishDutchSkandinaviskFrançais ItalianoEspañolPortuguês (Brasileiro)Russisch
Recherche
 Contact   BLOG  Impressum 

Collection: 04 - LA VIE ECONOMIQUE ASSOCIATIVE
Sujet: Le donneur de travail est un parasite quand il n'est pas en même temps directeur du travail.
 
Les références Rudolf Steiner Oeuvres complètes GA331 112-114 (1989) 05/06/1919
Traducteur: FG Editeur: SITE

Là ces gens se préparent donc des paroles étranges à l'avance, paroles qui au fond toujours sont faites pour répandre du sable dans les yeux, un sable qui a alors le plus souvent une destination tout étrange. Ce sable devrait, quand il retombe quelque peu sur ceux-là qui le saupoudrent, se transformer un peu en grains d'or. Là les gens disent : mais les conseils d'entreprise doivent servir le tout, le tout d’État. Ils ne sont aussi pas là pour cela, de procurer des avantages au travailleur particulier, mais ils devraient servir à la floraison de toute l'entreprise. - Maintenant je vous demande ce qu'en fait cela signifie, quand on dit quelque chose de tel : « les conseils d'entreprise devraient servir à la floraison de toutes les entreprises ». Cela ne signifie pas autre chose que sera masqué de manière abstraite ce dont il s'agit en fait. Pourquoi les entreprises sont-elles absolument là dans le monde ? Quand même pour cela qu'elles livrent quelque chose pour les humains, et les humains sont donc tous des individus ! Les entreprises sont absolument seulement là pour que ce qui sera fabriqué en elles devienne bien de consommation pour l'humain particulier. Et parler d'une floraison des entreprises dans un autre sens que l'humain individuel arrive à sa prospérité par ce qui sera fabriqué dans les entreprises, cela signifie ne pas parler à partir de la réalité, mais de recouvrir la réalité avec un brouillard bleu.

Cela sonne toujours si terriblement beau, quand on dit, il devrait être servi au tout. Dans le domaine économique cela n'a aucun sens, car : qu'est-ce qui est le tout ? Ce sont les individus tous ensemble ! On ne devrait donc pas dire « à la floraison des entreprises », mais « à la floraison de tous ceux qui sont associés aux entreprises et absolument à l'économie ». Alors, la chose serait présentée correctement et les faits ne seraient pas recouverts d'un brouillard bleuté.

Voyez vous, on dit très souvent : l'impulsion à la triarticulation de l'organisme social serait une idéologie. Mais en réalité cette impulsion aimerait dissiper tout le brouillard bleu duquel n'a pas seulement été parlé, mais qui a été utilisé au service de l'oppression et a cette place placer la vraie réalité, l'humain avec ses besoins. Maintenant voyez-vous, qu'est ce que réclament les gens ? Les gens réclament que les habilitations des conseils d'entreprise d'après abondant examen des conditions – ainsi dit-on donc toujours, quand on ne veut pas une chose – seront réglées par des experts, et comme experts seront nommés des donneurs de travail/employeurs, des preneurs de travail et des politiciens sociaux. Maintenant, le concept des donneurs de travail/employeur, il doit en fait comme tel disparaître par une véritable socialisation. Car un donneur de travail il ne peut seulement y avoir quand il est un possédant de travail, et un possédant de travail il n'y a justement pas droit d'en avoir. Il peut seulement y avoir des directeurs/chefs de travaux, cela signifie de tels humains qui sont actifs dans l'organisation du travail, et à savoir ainsi qu'aussi le travailleur physique sait sa force de travail insérée au mieux et du genre. Naturellement dans une entreprise le travail ne peut pas se dérouler ainsi que chacun fait ce qu'il veut. Une direction doit être là, toute l'entreprise doit être empreinte d'esprit, mais ce ne sont pas des donneurs de travail, ce sont des directeurs de travail, cela signifie des travailleurs d'une autre sorte. Là-dessus est a poser la plus grande valeur qu'on saisisse enfin une fois le véritable concept de travail, car un donneur de travail qui lui-même ne travaille pas avec, n'appartient en réalité pas à l'entreprise, mais est un parasite du travail.