triarticulation

Institut pour une triarticulation sociale
(version française du site allemand)
Conditions d'utilisation.

Accueil

 

Deutsch EnglishDutchSkandinaviskFrançais ItalianoEspañolPortuguês (Brasileiro)Russisch
Recherche
 Contact   BLOG  Impressum 
Collection: 03 - Vie spirituelle libre
Sujet: Formation de prix par corporations économiques plutôt que marché.
 
Les références Rudolf Steiner Oeuvres complètes GA333 024-025 (1985) 26/05/1919
Traducteur: FG Editeur: SITE
triarticulation

Institut pour une triarticulation sociale
(version française du site allemand)
Conditions d'utilisation.

Accueil

 

Deutsch EnglishDutchSkandinaviskFrançais ItalianoEspañolPortuguês (Brasileiro)Russisch
Recherche
 Contact   BLOG  Impressum 
Collection: 03 - Vie spirituelle libre
Sujet: Formation de prix par corporations économiques plutôt que marché.
 
Les références Rudolf Steiner Oeuvres complètes GA333 024-025 (1985) 26/05/1919
Traducteur: FG Editeur: SITE

Quand la force de travail et le capital seront sortis du processus économique, où donc le capital flue à la collectivité et la force de travail sera rendue au droit de l'humain libre, alors se tient dans le processus économique seulement consommation de marchandise, circulation de marchandise, production de marchandise. Alors, on a à faire dans le processus économique purement avec des valeurs de marchandises.

Et alors à l'intérieur de ce processus économique qui maintenant comme membre de l'organisme social sain est placé sur lui-même, pourra apparaître cela dont on pourra alors dire : ce n'est pas purement produit, pour produire, mais c'est produit pour consommer. Là se constitueront alors ces coopératives, ces associations qui sont formées des états professionnels, mais sont notamment formées des consommateurs avec les producteurs ensemble. Là, à partir de ces corporations apparaîtra cela qui aujourd'hui est confié au hasard du marché des marchandises. Aujourd'hui décide sur le marché des marchandises quelque chose qui est entièrement retiré à la pensée humaine, au jugement humain : offre et demande. À l'avenir la corporation doit décider cela qui conditionne la formation de prix, la formation de valeur des biens à partir du marché des marchandises. Sur ce chemin seul un humain produira autant que le fabriqué a la valeur de toutes les marchandises dont il a besoin pour ses besoins jusqu'à ce qu'il ait à nouveau fabriqué une marchandise semblable.

Cela sera une vie économique équitable. Cela sera une vie économique dans laquelle non le prix d'un genre de marchandise prédomine de manière sans rapport au prix des autres genres de marchandises. Aujourd'hui, là où le salaire est encore contenu dans le processus économique et le travailleur n'est pas le sociétaire libre du guide spirituel, aujourd'hui la chose se tient encore ainsi qu'a l'intérieur du processus économique le travailleur d'un côté toujours à nouveau doit lutter pour l'élévation de son salaire ; sur l'autre côté sera par là que là un trou sera fermé, ouvert un autre : le salaire devient plus élevé, les produits alimentaires deviennent plus chers et ainsi de suite. Cela ne se produit que dans un processus économique qui sera souillé par processus de capital et de salaires. Dans un processus économique dans lequel les corporations, les coopératives, déterminent les valeurs marchandes, et d'ailleurs non par offre et demande, qui sont sont soumis au hasard, mais à partir de la raison, seul dans un tel processus économique chaque humain peut trouver une existence (NDT Dasein) humaine digne. Les masses prolétariennes désirent au fond ardemment après un tel processus économique, cela est leur vraie exigence dans la vie économique.