triarticulation

Institut pour une triarticulation sociale
(contenu spécifique au site français)
Conditions d'utilisation.

Accueil

 

Deutsch EnglishDutchSkandinaviskFrançais ItalianoEspañolPortuguês (Brasileiro)Russisch
Recherche
 contact   BLOG  impressum 

triarticulation

Institut pour une triarticulation sociale
(contenu spécifique au site français)
Conditions d'utilisation.

Accueil

 

Deutsch EnglishDutchSkandinaviskFrançais ItalianoEspañolPortuguês (Brasileiro)Russisch
Recherche
 contact   BLOG  impressum 

Table analytique

Première conférence, Oxford, 16 août 1922 19

Le fondement spirituel de l'éducation (I)
Les étapes de l'enfance. L'enfant, organe des sens. L'imitation.
Le changement de dentition. La crise des 9 ans. L'autorité et l'exemple. La puberté. L'éveil du jugement personnel.

Deuxième conférence, 17 août 1922 23

Le fondement spirituel de l'éducation (II)
L'esprit, l'âme et l'intellect. L'esprit, principe créateur, perceptible dans l'enfant qui se développe. L'intellect et son caractère de reflet. L'évolution historique de l'expérience de l'esprit. Le yoga et l'expé­rience de l'esprit à travers la respiration. Le rapport entre le penser et le respirer. Le chemin moderne : l'expérience du vide des seules pen­sées. L'expérience vécue avec la nature. La plongée dans les choses de la nature extérieure mène à des Imaginations réelles.

Troisième conférence, 18 août 1922 35

Le fondement spirituel de l'éducation (III)
Un autre chemin vers la connaissance de l'esprit : l'ascèse. Sa méta­morphose dans la science moderne de l'esprit.
La genèse de la notion de tripartition de l'organisme humain.
Le penser, le ressentir et le vouloir, en relation avec le système nerveux, le système rythmique et le système du métabolisme et des membres.

Quatrième conférence, 19 août 1922

L'éducation du petit enfant et l'attitude fondamentale de l'éducateur 52
Les différences de rythmes des trois systèmes. La prépondérance du système nerveux chez le petit enfant. L'enfant, organe sensoriel. L'imitation. L'action de l'état d'âme de l'éducateur. Le changement de dentition. La confrontation avec l'hérédité.
La prépondérance du système rythmique après le changement de den­tition. L'enseignement comme un art. L'éducation morale.
Les trois règles d'or de l'éducation.

Cinquième conférence, 20 août 1922 69

L'investigation des mondes suprasensibles
La connaissance intellectuelle et la connaissance spirituelle. La méditation. L'Imagination, l'Inspiration, l'Intuition.
Exercices pour développer ces modes de connaissance supérieure.

Sixième conférence, 21 août 1922 89

L'éducation des jeunes enfants.

Le maître, un éducateur et un artiste (I)
Écrire et lire à partir de la volonté et de l'image. La liberté du maître. L'enfant de 9 ans. Préparation et économie de l'enseignement. La botanique. La zoologie. Surcharge de la mémoire et disposition à la maladie.
L'enseignement du calcul et son lien avec la moralité.

Septième conférence, 22 août 1922 105

L'éducation des jeunes enfants.
Le maître, un éducateur et un artiste (II)
La 12e année. L'enseignement de la minéralogie et de la physique. La causalité en histoire. Le maître, un artiste en éducation. L'humour. Saisir individuellement chaque enfant. Les quatre tempéraments chez l' enfant.
Un exemple d'action artistique : l'enfant qui garde tout bloqué dans sa tête et celui qui ne retient rien. Leur traitement par la peinture et la gymnastique.

Huitième conférence, 23 août 1922 119

L'école Waldorf, un organisme
La différence entre organisation et organisme. L'école Waldorf, une école unitaire. Les compromis nécessaires entre l'idéal et les exigences de l'époque. La réunion des professeurs. Les enfants « vauriens ». L'enseignement par périodes. L'enseignement des langues étrangères. L'emploi du temps.
Les travaux manuels. Les couleurs et la peinture.

Neuvième conférence, 24 août 1922 135

De l'éducation physique et morale
L'éducation physique et ses fondements. Le jeu enfantin. Exemples de traitement de mélancolie et de sanguinité pathologiques. Les troubles de la santé à l'adolescence.
Les notes et les bulletins. La classe de soutien. L'éducation morale. L'éducation religieuse. L'école Waldorf n'est pas l'école d'une concep­tion du monde, mais celle d'une méthode.
A propos de l'eurythmie.

Dixième conférence, 25 août 1922 153

L'éducation à l'âge de la puberté, ce que la vie exige de l'éduca­teur.
Les transformations du corps, de l'âme et de l'esprit chez les filles et chez les garçons. Le maître doit faire preuve de mobilité intérieure. L'aspect physiologique de l'intellectualité : processus d'excrétion. Les causes des difficultés de la puberté.
Conclusion : l'anthroposophie refuse le fanatisme ; elle cherche l'uni­versalité. Nous avons besoin d'un changement d'orientation.

Allocution, 18 août 1922 169

Allocution, 19 août 1922 175

Notes 183